Message du diocèse de Namur pour la Semaine Sainte

Depuis le 18 mars nous vivons tous des jours pour le moins particuliers.

Tout s’est arrêté. Déconcertant, perturbant… les mots manquent. Insécurisant surtout en voyant le nombre de victimes augmenter. En voyant que les personnes atteintes peuvent être un parent, un proche… La preuve si cela était encore nécessaire que le coronavirus ça n’arrive pas qu’aux autres.

Si un peu partout dans le pays, dans le monde, la solidarité a joué et continue à jouer, l’Eglise se veut elle aussi réactive. Au niveau du diocèse, de nombreux acteurs pastoraux continuent à faire preuve d’imagination pour rejoindre les communautés. Le diocèse vous propose de vivre grâce à la télévision, à la radio et à l’écran de votre ordinateur, les célébrations des prochains jours. Sans aucun doute, cette Semaine Sainte est particulière. Sans aucun doute Pâques n’aura pas la même saveur que les autres années mais cette pandémie ne va-t-elle pas nous aider à retrouver l’Essentiel?

Belles fêtes de Pâques à tous. Et surtout, restons prudents, respectons les mesures de confinement.
Le service Médias du diocèse Continuer la lecture

Pourquoi n’y a-t-il pas de rameaux cette année ?

C’est dans un contexte bien difficile que nous nous apprêtons à entrer dans la Semaine Sainte. Cette semaine nous conduit à la fête de Pâques, sommet de l’année liturgique. Il nous sera  impossible de vivre les célébrations de la même manière que les autres années. C’est un véritable déchirement. Parmi les célébrations marquantes, pour les chrétiens pratiquants comme pour les non pratiquants, il y a le dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur. Cette année, il n’y aura pas de bénédiction des rameaux.

Mais pourquoi n’est-il pas possible d’avoir quand même un petit rameau chez soi ?
Réponse avec Maxime Bollen, du service de Liturgie du diocèse de Namur:
Continuer la lecture

Report des premières communions et des professions de foi

Chers catéchistes et chers parents,

Cette année, nous vivons un carême que nous n’avions pas choisi, que nous n’aurions même pas pu imaginer, il nous est imposé par les circonstances. Nous veillons à le vivre le mieux possible, en respectant les mesures de confinement imposées par l’Etat pour nous protéger et protéger les autres.

Dans leur lettre du 23 mars, les évêques de Belgique annoncent la suspension de toutes les célébrations publiques jusqu’au 19 avril. Dans leur lettre du 30 mars, ils font part du report des communions et confirmations.  Le diocèse de Namur a publié des dispositions complémentaires pour les sacrements de l’initiation chrétienne.

Nous référant à ces documents, nous avons pris les dispositions suivantes pour notre Secteur de Sombreffe, qui nous le savons ne sont pas simples à accueillir. Continuer la lecture

Vivre la semaine sainte avec notre évêque, Mgr Pierre Warin

Cette période est difficile pour tous. Les catholiques sont tout particulièrement attristés, à l’approche de la Semaine Sainte, de ne pouvoir célébrer pleinement leur foi dans leur église paroissiale. Le diocèse de Namur, en association avec les télévisions communautaires, les réseaux sociaux et RCF Sud-Belgique, propose un éventail de possibilités pour vivre depuis son salon, avec Mgr Pierre Warin, évêque de Namur, les offices de la Semaine Sainte.

Voici toutes les informations pour ne rien manquer de tous ces rendez-vous. Continuer la lecture

Prier le Dimanche des Rameaux en famille

Les Services de pastorale liturgique et de catéchèse (Catéveil) mettent à disposition de celles et ceux qui le souhaitent des outils pour vivre et célébrer la Semaine Sainte à la maison, en famille, dans le contexte particulier de cette année lié au Coronavirus.

Nos évêques demandent qu’on ne distribue pas de rameaux cette année ni dans les églises ni en-dehors, d’une part pour des raisons sanitaires mais aussi parce que les rameaux font partie de la liturgie du Dimanche des Rameaux.  Il n’est pas non plus possible pour un laïc de bénir lui-même des rameaux, bien sûr, mais il est par contre tout à fait possible de s’associer à la prière de l’Église qui chemine vers Pâques et qui espère, via les ondes et en priant en famille avec les outils que nous vous proposons.

Voici deux propositions pour le diocèse de Namur:

Vivre le Dimanche des Rameaux en famille à la maison :

Dimanche des Rameaux

La Semaine Sainte pour les enfants du caté :

Semaine sainte en famille au temps du coronavirus

Le site de l’UP de Gembloux propose également des idées de broderies ou de dessins pour représenter les Rameaux à mettre à votre fenêtre.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou si vous souhaitez parler avec un membre de l’équipe pendant cette période de confinement.  Nous restons à votre service et proches de vous et de vos familles dans la prière.

 

Coronavirus et communion spirituelle

La “communion spirituelle” est la communion au Christ présent dans l’Eucharistie, non pas en le recevant sacramentellement, mais par le seul désir procédant d’une foi animée par la charité. La valeur de la communion spirituelle repose sur la foi en la présence du Christ dans l’eucharistie comme source de vie, d’amour et d’unité.

Sainte Thérèse de Jésus écrivait : “Lorsque vous ne recevez pas la communion à la Messe que vous entendez, communiez spirituellement, c’est là une méthode très avantageuse [..] ; vous imprimerez ainsi en vous un amour profond pour notre Seigneur.” Cf. Thérèse de Jésus, Le chemin de la perfection, ch. 37: Œuvres complètes, Paris (1948), p. 766.

Communion de désir et communion spirituelle | Diocèse de Pamiers ...

Acte de communion spirituelle

« Seigneur Jésus, je crois fermement que Tu es présent dans le Saint Sacrement de l’Eucharistie. Je T’aime plus que tout et je Te désire de toute mon âme. « Après toi languit ma chair comme une terre assoiffée » (psaume 62) Continuer la lecture

Bénédiction exceptionnelle Urbi et Orbi ce 27 mars à 18h00

Fait exceptionnel, le Pape organise ce vendredi 27 mars à 18h une adoration du Saint-Sacrement suivi d’une bénédiction eucharistique “Urbi et Orbi”, afin d’offrir une occasion de vivre avec foi et espérance ce temps d’épreuve pour toute l’humanité.

Normalement, la bénédiction pontificale Urbi et Orbi est réservée à trois moments exceptionnels: le dimanche de Noël, le dimanche de Pâques et la première apparition au balcon donnant sur la place devant la basilique Saint Pierre au Vatican d’un nouveau pape élu. Mais le pape François est d’avis que « ces jours d’épreuve, où l’humanité tremble devant la menace de la pandémie », sont tout aussi exceptionnels. Continuer la lecture