Bénédiction exceptionnelle Urbi et Orbi ce 27 mars à 18h00

Fait exceptionnel, le Pape organise ce vendredi 27 mars à 18h une adoration du Saint-Sacrement suivi d’une bénédiction eucharistique “Urbi et Orbi”, afin d’offrir une occasion de vivre avec foi et espérance ce temps d’épreuve pour toute l’humanité.

Normalement, la bénédiction pontificale Urbi et Orbi est réservée à trois moments exceptionnels: le dimanche de Noël, le dimanche de Pâques et la première apparition au balcon donnant sur la place devant la basilique Saint Pierre au Vatican d’un nouveau pape élu. Mais le pape François est d’avis que « ces jours d’épreuve, où l’humanité tremble devant la menace de la pandémie », sont tout aussi exceptionnels.

C’est avec une force particulière que le Pape François a lancé une invitation à participer spirituellement au moment de prière qu’il présidera demain. Devant une place Saint-Pierre vide mais “pleine” de la présence spirituelle des fidèles qui suivront cet évènement à travers les médias, depuis le parvis de la Basilique Saint-Pierre, le Pape participera à un temps de lecture de la Parole de Dieu puis d’adoration, avant de donner avec le Saint Sacrement la bénédiction “Urbi et Orbi, à laquelle sera attachée la possibilité de recevoir l’indulgence plénière, «selon les conditions prévues par le récent décret de la Pénitencerie Apostolique», a annoncé le Bureau de Presse du Saint-Siège.

La bénédiction “Urbi et Orbi”, qui est normalement donnée après l’élection du Souverain Pontife, le jour de Pâques et de Noël, est propre au ministère pétrinien, car le Pape s’adresse ainsi à la ville de Rome, en tant qu’évêque du diocèse, et au monde, en tant que Souverain Pontife. Et c’est une bénédiction à laquelle l’indulgence plénière est attachée, qui peut être accordée de façon collective pour les personnes directement menacées par les guerres et les épidémies.

Pour accompagner ce moment de prière particulier, il y aura l’icône de la Salus Popoli Romani et le Crucifix de l’église de San Marcello al Corso, les deux images que le Pape est allé vénérer le dimanche 15 mars pour invoquer la fin de la pandémie. La fin de la Grande peste de 1522 à Rome est associée à la procession de ce Crucifix dans les rues de la Ville éternelle, qui vit sa première épidémie de grande ampleur depuis plusieurs décennies mais a déjà traversé, dans sa longue histoire, de nombreuses épreuves dont elle s’est finalement relevée.

Source: Vatican News

Suivre la bénédiction en direct sur Internet

À la télévision (sur KTO)

  • Proximus canal 215
  • Telenet canal 36 (Bruxelles et Wallonie)
  • VOO canal 147
  • Orange canal 98.