Vivre le Carême 2021 dans le secteur de Sombreffe

Pour une vie de foi redynamisante dans notre secteur malgré les restrictions.

Voici maintenant presque un an que, menacés par la pandémie du Covid-19, nous sommes entrés dans une période de restrictions. Vivant au jour le jour au rythme des communiqués du gouvernement et des mesures sanitaires du CNS, nous avons remis sans cesse à demain nos célébrations importantes, en espérant un retour rapide à des conditions meilleures. Mais hélas! Un an plus tard, nous sommes encore en train de nous demander de quoi demain sera fait. La vie est comme en berne. Pourtant il faut continuer à vivre. Non pas dans la résignation et le renoncement mais avec courage et dans la ferveur d’une foi inventive. Nous sommes appelés à puiser dans toutes nos ressources humaines et spirituelles pour trouver des manières nouvelles d’habiter le monde de ce temps. Tel est le message de notre évêque Mgr Warin qui invite les communautés chrétiennes à trouver des modalités concrètes pour pouvoir – dans le respect des mesures sanitaires – reprendre le chemin de l’Eucharistie, de la catéchèse et des autres sacrements tels que le baptême, le mariage, etc. Concrètement, dans notre secteur, comment faisons-nous écho à cette invitation du diocèse à vivre dans la confiance ?

Reprise de la catéchèse

Nous tenons avant tout à saluer les catéchistes et les parents qui, durant l’Avent et le temps de Noël, ont tout mis en œuvre pour garder contact et vivre d’intenses moments de catéchèse avec les enfants. Malheureusement, selon les récentes mesures, les enfants de – de 12 ans n’ont plus droit qu’a une seule activité extra-scolaire par semaine. Cette mesure nous a obligés à reconsidérer notre organisation : en tenant compte du choix de chaque enfant et de la taille des groupes, les catéchistes peuvent continuer ou non les rencontres telles que déjà programmées. Cette décision va être réexaminée à la fin du mois de février. Cependant, même pour les groupes qui auront fait le choix de postposer leurs rencontres, des offres de liturgies adaptées aux enfants sont disponibles. Chaque paroisse est invitée à mettre en place la formule qui lui conviendrait le mieux.

Les sacrements

Baptêmes et mariages

Tout en respectant les mesures sanitaires (masque, distance de 1,50m et rassemblement de 15 personnes maximum, les – de 12 ans non compris), les baptêmes, mariages peuvent être autorisés. Pour tout sacrement souhaité, prière de prendre contact avec le curé de sa paroisse.

Réconciliation

Les célébrations communautaires habituelles du temps de Carême sont annulées. Mais les confessions individuelles sont possibles ; pour ceux qui le souhaitent, prière de prendre contact avec les prêtres.

Confirmations

La célébration de la confirmation est aussi envisagée. Tous les futurs confirmands qui désirent recevoir ce sacrement vont être mobilisés pour commencer ou poursuivre leur préparation. Les dates du 22/05 et 29/05 proposées en début d’année pastorale pour la célébration de la confirmation sont encore soumises à l’approbation de l’évêque.

Eucharisties

Ls messes dominicales se poursuivent sur le secteur selon l’horaire habituel.  Afin de respecter la limite des 15 personnes, elles sont accessibles sur réservation préalable.  N’hésitez pas à vous inscrire dans une autre paroisse si votre messe habituelle est déjà complète.  Le port du masque reste obligatoire.

Informations de Carême 2021

Mercredi des cendres

Le mercredi 17/02, c’est le Mercredi des Cendres qui marque l’ouverture du temps de Carême. Dans le secteur, une offre importante de célébration eucharistiques avec imposition des cendres sera proposé pour donner à un plus grand nombre de personnes la possibilité de vivre ce rituel significatif de notre vie de foi :

  • Ligny : 09h00 et 18h
  • Tongrinne : 18h00
  • Corroy-le-Chateau : 18h30
  • Sombreffe : 19h00

Réservation préalable obligatoire sur: www.upsombreffe.be/reserver

Carême de partage

Il y a soixante ans, l’Église de Belgique lançait un appel à l’entraide et la fraternité au moment du Carême pour soulager les populations du Kasaï, en RD Congo, d’une terrible famine. Depuis lors, Entraide et Fraternité, service d’Église et organisation non gouvernementale de solidarité internationale, n’a de cesse de répondre avec vous à l’exigence évangélique de justice et d’amour du prochain. Aujourd’hui, la faim tue toujours en RDC et ce pays, pourtant si riche en ressources naturelles, dépense davantage pour le remboursement de sa dette extérieure que pour financer le secteur de la santé ou l’éducation. Dans ces conditions, l’annulation de la dette meurtrière ne doit pas être considérée comme une option, mais comme une question de survie ». Tel est le sens de cette 60e campagne qui a pour thème : L’entraide et la fraternité, plus que jamais !

Compte tenu de la situation sanitaire, trois propositions d’Entraide et Fraternité retiendront notre attention :

Conférence : le jeudi 18 février à 18h, Entraide et Fraternité nous donne rendez-vous pour la conférence inaugurale de sa campagne de Carême de partage 2021 en présence de Mgr Delville et l’abbé Paul Kadundu.

Pétition : jeudi 4 février une pétition a été mise en ligne pour exiger de la Belgique l’annulation de la dette du Sud. Vous pouvez y participer et la signer via le lien suivant : Annuler la dette

Collecte : deux collectes étaient normalement prévues les 13 et 14 mars et les 27 et 28 mars. Elles visent à soutenir l’agriculture paysanne en RDC. Mais compte tenu de la situation, en plus des offrandes que nous pouvons déposer dans les paniers à la fin des offices comme d’habitude, nous avons également la possibilité de faire nos dons par virement bancaire sur le compte d’Entraide et Fraternité N°: IBAN BE68 0000 0000 3434 avec comme communication : Carême de partage 2021.

Des bulletins de virement de Entraide et Fraternité seront mis à disposition dans les églises. Vous les trouverez également en ligne : Faire un don . Il y a possibilité d’une attestation fiscale pour tout don de plus de 40 €. Merci d’avance pour votre générosité.

En moment opportun, d’autres propositions concrètes suivront.

Que ce Carême 2021 nous engage résolument dans une démarche spirituelle de conversion, afin de nous mettre à l’écoute de la Parole de Dieu et d’en vivre. Bon temps de Carême à toutes et à tous !

L’Équipe pastorale du secteur