Archives de catégorie : ** COVID-19 **

Nouveau Codeco : aucune nouvelle mesure pour les cultes

Le Premier ministre Alexander De Croo, ce 3 décembre 2021

Ce vendredi 3 décembre, un nouveau Codeco s’est réuni en urgence, le troisième en trois semaines. Face aux chiffres alarmants des contaminations au coronavirus et aux hospitalisations, cinq nouvelles mesures phares ont été décidées. Aucune mesure spécifique n’a été mentionnée concernant les cultes. Les fidèles devront par contre continuer de porter le masque buccal, dès l’âge de 6 ans. 

Si les experts espèrent qu’un pic de contaminations et d’hospitalisations a été atteint, la pression que subissent actuellement les hôpitaux a motivé la décision du Comité de concertation de durcir à nouveau les mesures de prévention contre le coronavirus. Cinq mesures ont ainsi été décidées :

  1. A compter de ce lundi 6 décembre, le port du masque sera obligatoire dès l’âge de six ans
  2. Ecoles : Lorsque deux contaminations seront constatées au sein d’une classe, celle-ci devra être fermée.  Les classes devront obligatoirement utiliser un appareil de mesure du CO2.
  3.  Ecoles : L’enseignement secondaire aura lieu de manière hybride: 50% des cours se donneront à distance,  50 % en présentiel. Les examens seront, par contre, organisés à 100% en présentiel. Les écoles maternelles et primaires devront fermer dès le 18 décembre, soit une semaine plus tôt que prévu avant le début officiel des vacances de Noël. Pour ce qui est de l’enseignement supérieur, les ministres concernés doivent se concerter prochainement.
  4. Les événements réunissant plus de 200 personnes à l’intérieur seront interdits. Les événements réunissant moins de 200 personnes peuvent se maintenir, mais avec présentation du pass sanitaire, port du masque et spectateurs assis. Par rapport à cette mesure, les différents cultes n’ont pas été mentionnés. Les activités sportives peuvent avoir lieu à l’intérieur mais sans public. Pour les activités sportives à l’extérieur, le public est autorisé mais les autorités devront veiller à ce qu’il n’y ait pas trop de monde.
  5.  Il est fortement recommandé de limiter ses contacts. L’obligation du télétravail quatre jours par semaine demeure d’application.

En revanche, aucune nouvelle « bulle sociale » précise n’a été décidée. Les marchés de Noël pourront rester ouverts, tout comme les cafés et restaurants, jusqu’à 23h.

Concernant les cultes, aucune nouvelle mesure spécifique n’a, pour le moment, été décidée, comme l’a confirmé à CathoBel Mr Edward Landtsheere, porte-parole du ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne. La limite des 200 personnes pouvant se réunir à l’intérieur ne s’applique donc pas, pour le moment, aux célébrations religieuses. Les fidèles devront par contre continuer de porter le masque buccal, dès l’âge de 6 ans , comme il a été décidé par le Codeco.

Christophe HERINCKX

Covid: Lettre pastorale de nos évêques « Dans le cœur de Dieu et au cœur du monde »

Dans une relecture des événements de ces derniers mois, les évêques de Belgique s’associent à la population et aux catholiques du pays.  Les responsables ecclésiastiques n’hésitent pas à s’adresser directement à leurs interlocuteurs : « Parfois de façon très humble, dans l’urgence, vous avez inventé de nouvelles manières de faire Eglise ». Et de les inciter « à demeurer en éveil, à ne pas cesser de rester créatifs ». Le futur sera ce que nous en ferons « ensemble », écrivent-ils.

Continuer la lecture

Prière pour les personnes décédées pendant le confinement

Notre évêque et son conseil épiscopal souhaitent manifester leur soutien à tous ceux qui ont vécu un deuil au cours de ce confinement et qui ont du dire adieu à leurs proches dans des circonstances parfois difficiles et douloureuses.

Il souhaite que l’Eglise offre à toutes les personnes concernées, dans chaque paroisse, une intention de prière gratuite pour leur défunt lors d’une messe ainsi que, s’ils le souhaitent, une veillée de prière et une messe commémorative.

En attendant, Mgr Pierre Warin porte dans sa prière, avec l’ensemble des diocésains, toutes les personnes décédées au cours de cette longue période de confinement, ainsi que leurs chères familles. En communion avec tous, il célébrera une eucharistie à leur mémoire, le dimanche 5 juillet 2020, à 11h00, en l’église décanale Saint-Martin, à Arlon. Nous sommes tous invités à nous y associer, à distance, par la prière et la communion des cœurs.

Pendant cette célébration, un registre comportant les noms des proches que vous souhaitez recommander à sa prière sera remis symboliquement à Monseigneur l’Évêque. Il vous suffit de répondre au formulaire, avant le 4 juillet à 11h00.

Voici les mesures pour les messes après le déconfinement

Il ne sera pas possible de célébrer ensemble la Pentecôte cette année mais la prochaine phase de déconfinement pour les lieux de culte devrait être annoncée le 3 juin.  Le gouvernement a fixé un nombre maximum de 100 fidèles par célébration et une distance entre les fidèles d’1,5 mètre et de 3 mètres minimum avec le ministre du culte.  Chaque objet (micro, lectionnaire, patène…) ne pourra être touché et utilisé que par une même personne.  Les chorales seront interdites.

Continuer la lecture

À Beauraing, traverser l’épreuve de la pandémie guidés par la Vierge au Cœur d’or

On parle de Notre-Dame de Beauraing jusqu’à Rome.  Le site officiel du Vatican publie ce matin un long entretien avec le recteur du sanctuaire, également Vicaire général de notre diocèse, le chanoine Joël Rochette.  A la suite du Pape François qui a déclaré « Contempler ensemble le visage du Christ avec le Cœur de Marie, notre Mère, nous rendra plus unis et nous aidera à surmonter cette épreuve », le Chanoine Rochette nous invite à intensifier notre prière: « Nous croyons vraiment que Marie nous aidera à traverser l’épreuve actuelle et nous rendra plus unis.  Dans ces moments difficiles nous sommes invités à revenir à l’essentiel, au cœur de notre foi, et à nous remettre dans le Cœur de Dieu. » Continuer la lecture

Les évêques de Belgique demandent que le gouvernement autorise la reprise des célébrations publiques

Les évêques de Belgique se sont réunis en vidéoconférence dans le but d’organiser progressivement la reprise de célébrations liturgiques publiques. Leur désir est grand de reprendre ces célébrations en concertation avec les responsables de tous les cultes reconnus en Belgique, ainsi qu’avec le Gouvernement fédéral et les entités fédérées. Continuer la lecture

Célébrer le 3e dimanche de Pâques à la maison

Un des grands mérites de l’impossibilité pour les croyants de se rassembler à l’église, c’est de nous permettre de redécouvrir la liturgie familiale, une forme de célébration dont les catholiques belges ont perdu l’habitude.

Les juifs la vivent depuis toujours, tout comme nos frères chrétiens orthodoxes et protestants et de nombreux catholiques dans des régions reculées.  Il ne s’agit pas de remplacer la messe mais l’impossibilité de nous rassembler pour l’eucharistie nous appelle à chercher comment entrer en communion avec le Seigneur et avec la communauté chrétienne, par le partage de la Parole et la mise en place de petites liturgies familiales comme celle que nous propose ce dimanche notre diocèse.  A ne pas manquer ce dimanche : la playlist musicale et la vidéo de l’Évangile proclamé par le diacre Michael Jean et joué par ses enfants.

Le Pape François exhorte les pasteurs à ne pas avoir peur d’être proches du Peuple de Dieu

Durant la messe à la Maison Sainte-Marthe vendredi 24 avril 2020, le Pape François a adressé ses pensées aux enseignants et aux jeunes dont les écoles sont fermées dans de nombreux pays à cause de la pandémie.

Dans son homélie, le Pape a commenté l’Évangile du jour (Jn 6, 1-15) qui évoque la multiplication des pains et des poissons. Jésus met à l’épreuve les apôtres qui ne savent pas comment nourrir la grande foule qui les suit: il les fait grandir.

Jésus aimait être au milieu de la foule, affirme François. Il n’en est pas de même pour ses disciples: il les a corrigés. Jésus cherchait la proximité du peuple et enseignait aux pasteurs à être proches des gens. Le peuple de Dieu fatigue, car on demande toujours aux bergers des choses concrètes, et le pasteur doit s’occuper de ce que les gens demandent. Jésus dit aux disciples : « Nourrissez-les« . Et ceci, il le redit aux pasteurs d’aujourd’hui: donnez, donnez aux gens. Ensuite, Jésus va prier le Père. Il y a cette double proximité du pasteur: au Père et aux gens.

La foule, après la multiplication des pains et des poissons, veut faire de Jésus le roi. Peut-être, note le Pape, un apôtre se serait-il contenté de profiter de cette occasion pour prendre le pouvoir: une tentation. Mais le pouvoir du pasteur est le service, et s’il se trompe sur ce point, le pasteur ruine la vocation et devient directeur d’entreprises pastorales, mais pas pasteur. Prions pour les pasteurs afin que le Seigneur leur apprenne à ne pas avoir peur d’être proches de leurs peuples. Continuer la lecture

Pâques, c’est la révélation de l’amour fou de Dieu

L’homélie du jour pour le diocèse est proposée par l’Abbé Léonidas.

« Bien-aimés de Dieu, comme Nicodème qui est venu de nuit trouver Jésus, en ce temps pascal, Jésus la lumière du monde nous révèle le mystère du salut : le Fils de l’homme est mort sur la croix pour que tout
homme qui croit en lui renaisse de l’Esprit et obtienne la vie éternelle. Pâques que nous commémorons, pendant ces cinquante jours, c’est la révélation de l’amour de Dieu. Effectivement, l’histoire du salut nous montre que c’est toujours Dieu qui prend l’initiative. Le premier pas est de Dieu. C’est lui qui vient vers le monde pour qu’il y ait la vie en abondance (Jn 10,10).

Lire la suite…