Archives de catégorie : ** COVID-19 **

Les funérailles et mariages autorisés dans les églises, à certaines conditions

L’évêché nous informe que les célébrations de funérailles peuvent à nouveau avoir lieu à l’intérieur des églises paroissiales, avec maximum 30 personnes aux conditions suivantes:

  • Pas d’eucharistie ni de distribution de la communion
  • Pas de démarche d’offrande
  • Pas d’échange de condoléances à l’église
  • Pas de réception après la cérémonie

Dès ce 18 mai 2020, les célébrations de mariage peuvent elles aussi être élargies à 30 participants, même si, dans les faits, la plupart des mariages ont déjà été reportés, les réceptions restant interdites. Continuer la lecture

Dimanche 24 mai : pas de Grande Procession organisée à Sombreffe

Depuis 1740, chaque dimanche après la Pentecôte a lieu, au départ de l’église de Sombreffe, la « Grande procession » pour remercier Dieu d’avoir épargné le village de la peste. En retour, les sombreffois ont fait la promesse de perpétuer cette procession pour que la paroisse soit préservée des épidémies.

Elle n’a jamais été interrompue, même pendant les guerres.

Cette année, toute manifestation à caractère culturel, sportif, touristique et récréatif étant interdite jusqu’au 30 juin.  La paroisse de Sombreffe et la Fabrique n’organiseront pas de procession.  L’abbé Marius BOU THIA et le Président de Fabrique de Sombreffe invitent les fidèles à prier chez eux.

Ceux qui souhaiteraient malgré tout marcher en suivant l’itinéraire suivi par la procession, ce jour-là ou un autre, pour la promenade, le sport ou dans une démarche spirituelle individuelle, que ce soit à pied ou à vélo, le feront sous leur propre responsabilité.  Ils veilleront à le faire seuls ou uniquement accompagnés des personnes vivant sous le même toit, en respectant strictement toutes les règles de distanciation prescrites par le gouvernement.  La Fabrique d’Église de Sombreffe et la paroisse déclinent toute responsabilité.

Voici pour les curieux l’itinéraire de la procession de l’an dernier.

Les Évêques de Belgique ont exprimé leur souhait de pouvoir reprendre les célébrations liturgiques publiques au plus vite, dans le respect des normes sanitaires et le dialogue est en court avec le gouvernement en prévoyant toutes les règles de sécurité sanitaires. Cependant, aucune date n’a encore été annoncée par le Gouvernement Fédéral. Nous sommes donc invités à la patience, nourrie de foi et d’espérance. La reprise des célébrations paroissiales viendra.  Voici déjà quelques dates et informations concernant la reprise au niveau diocésain.

Continuer la lecture

À Beauraing, traverser l’épreuve de la pandémie guidés par la Vierge au Cœur d’or

On parle de Notre-Dame de Beauraing jusqu’à Rome.  Le site officiel du Vatican publie ce matin un long entretien avec le recteur du sanctuaire, également Vicaire général de notre diocèse, le chanoine Joël Rochette.  A la suite du Pape François qui a déclaré “Contempler ensemble le visage du Christ avec le Cœur de Marie, notre Mère, nous rendra plus unis et nous aidera à surmonter cette épreuve”, le Chanoine Rochette nous invite à intensifier notre prière: « Nous croyons vraiment que Marie nous aidera à traverser l’épreuve actuelle et nous rendra plus unis.  Dans ces moments difficiles nous sommes invités à revenir à l’essentiel, au cœur de notre foi, et à nous remettre dans le Cœur de Dieu. » Continuer la lecture

Les évêques de Belgique demandent que le gouvernement autorise la reprise des célébrations publiques

Les évêques de Belgique se sont réunis en vidéoconférence dans le but d’organiser progressivement la reprise de célébrations liturgiques publiques. Leur désir est grand de reprendre ces célébrations en concertation avec les responsables de tous les cultes reconnus en Belgique, ainsi qu’avec le Gouvernement fédéral et les entités fédérées. Continuer la lecture

Célébrer le 3e dimanche de Pâques à la maison

Un des grands mérites de l’impossibilité pour les croyants de se rassembler à l’église, c’est de nous permettre de redécouvrir la liturgie familiale, une forme de célébration dont les catholiques belges ont perdu l’habitude.

Les juifs la vivent depuis toujours, tout comme nos frères chrétiens orthodoxes et protestants et de nombreux catholiques dans des régions reculées.  Il ne s’agit pas de remplacer la messe mais l’impossibilité de nous rassembler pour l’eucharistie nous appelle à chercher comment entrer en communion avec le Seigneur et avec la communauté chrétienne, par le partage de la Parole et la mise en place de petites liturgies familiales comme celle que nous propose ce dimanche notre diocèse.  A ne pas manquer ce dimanche : la playlist musicale et la vidéo de l’Évangile proclamé par le diacre Michael Jean et joué par ses enfants.

Le Pape François exhorte les pasteurs à ne pas avoir peur d’être proches du Peuple de Dieu

Durant la messe à la Maison Sainte-Marthe vendredi 24 avril 2020, le Pape François a adressé ses pensées aux enseignants et aux jeunes dont les écoles sont fermées dans de nombreux pays à cause de la pandémie.

Dans son homélie, le Pape a commenté l’Évangile du jour (Jn 6, 1-15) qui évoque la multiplication des pains et des poissons. Jésus met à l’épreuve les apôtres qui ne savent pas comment nourrir la grande foule qui les suit: il les fait grandir.

Jésus aimait être au milieu de la foule, affirme François. Il n’en est pas de même pour ses disciples: il les a corrigés. Jésus cherchait la proximité du peuple et enseignait aux pasteurs à être proches des gens. Le peuple de Dieu fatigue, car on demande toujours aux bergers des choses concrètes, et le pasteur doit s’occuper de ce que les gens demandent. Jésus dit aux disciples : “Nourrissez-les“. Et ceci, il le redit aux pasteurs d’aujourd’hui: donnez, donnez aux gens. Ensuite, Jésus va prier le Père. Il y a cette double proximité du pasteur: au Père et aux gens.

La foule, après la multiplication des pains et des poissons, veut faire de Jésus le roi. Peut-être, note le Pape, un apôtre se serait-il contenté de profiter de cette occasion pour prendre le pouvoir: une tentation. Mais le pouvoir du pasteur est le service, et s’il se trompe sur ce point, le pasteur ruine la vocation et devient directeur d’entreprises pastorales, mais pas pasteur. Prions pour les pasteurs afin que le Seigneur leur apprenne à ne pas avoir peur d’être proches de leurs peuples. Continuer la lecture

Pâques, c’est la révélation de l’amour fou de Dieu

L’homélie du jour pour le diocèse est proposée par l’Abbé Léonidas.

“Bien-aimés de Dieu, comme Nicodème qui est venu de nuit trouver Jésus, en ce temps pascal, Jésus la lumière du monde nous révèle le mystère du salut : le Fils de l’homme est mort sur la croix pour que tout
homme qui croit en lui renaisse de l’Esprit et obtienne la vie éternelle. Pâques que nous commémorons, pendant ces cinquante jours, c’est la révélation de l’amour de Dieu. Effectivement, l’histoire du salut nous montre que c’est toujours Dieu qui prend l’initiative. Le premier pas est de Dieu. C’est lui qui vient vers le monde pour qu’il y ait la vie en abondance (Jn 10,10).

Lire la suite…

Célébrer le 2e dimanche de Pâques à la maison

Nous sommes nombreux à regarder les messes à la télévision ou sur internet.  Le Pape François nous rappelle que c’est l’Église d’une situation difficile, que le Seigneur permet.  Car l’idéal de l’Église est toujours avec le peuple et avec les sacrements, ensemble.

En attendant de pouvoir à nouveau nous retrouver, pourquoi ne pas prier en famille avec les textes du dimanche ?  Notre diocèse nous propose ce dimanche de découvrir une belle manière de célébrer en famille, que l’on peut adapter en fonction de chaque situation, avec une liste musicale pour écouter et pour chanter.  On peut télécharger ce document en cliquant sur l’image.