Archives de catégorie : ** COVID-19 **

Voici les mesures pour les messes après le déconfinement

Il ne sera pas possible de célébrer ensemble la Pentecôte cette année mais la prochaine phase de déconfinement pour les lieux de culte devrait être annoncée le 3 juin.  Le gouvernement a fixé un nombre maximum de 100 fidèles par célébration et une distance entre les fidèles d’1,5 mètre et de 3 mètres minimum avec le ministre du culte.  Chaque objet (micro, lectionnaire, patène…) ne pourra être touché et utilisé que par une même personne.  Les chorales seront interdites.

Continuer la lecture

Comment se préparer à la Pentecôte ce soir avec le Pape François et notre évêque Pierre

Le Pape François priera le Rosaire ce samedi 30 mai à 17h30 devant la copie de la Grotte de Lourdes qui se trouve dans les Jardins du Vatican. Cette initiative marquera la fin du mois de Marie, et s’inscrit dans le contexte de la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Outre les retransmissions sur les radios et canaux de télévision, ce temps de prière sera également diffusé avec des commentaires en français:
Sur le portail Vatican News: cliquer ici
Sur la page Facebook du Vatican: cliquer ici
Sur le canal YouTube du Vatican: cliquer ici

Ce samedi soir à 18h30, notre diocèse nous propose de vivre en direct la Vigile de Pentecôte depuis la cathédrale de Namur.  Vous pouvez la suivre en direct depuis notre site.  Cette cérémonie sera également rediffusée sur RCF Sud Belgique en différé à 20h30.

Les funérailles et mariages autorisés dans les églises, à certaines conditions

L’évêché nous informe que les célébrations de funérailles peuvent à nouveau avoir lieu à l’intérieur des églises paroissiales, avec maximum 30 personnes aux conditions suivantes:

  • Pas d’eucharistie ni de distribution de la communion
  • Pas de démarche d’offrande
  • Pas d’échange de condoléances à l’église
  • Pas de réception après la cérémonie

Dès ce 18 mai 2020, les célébrations de mariage peuvent elles aussi être élargies à 30 participants, même si, dans les faits, la plupart des mariages ont déjà été reportés, les réceptions restant interdites. Continuer la lecture

Les Évêques de Belgique ont exprimé leur souhait de pouvoir reprendre les célébrations liturgiques publiques au plus vite, dans le respect des normes sanitaires et le dialogue est en court avec le gouvernement en prévoyant toutes les règles de sécurité sanitaires. Cependant, aucune date n’a encore été annoncée par le Gouvernement Fédéral. Nous sommes donc invités à la patience, nourrie de foi et d’espérance. La reprise des célébrations paroissiales viendra.  Voici déjà quelques dates et informations concernant la reprise au niveau diocésain.

Continuer la lecture

À Beauraing, traverser l’épreuve de la pandémie guidés par la Vierge au Cœur d’or

On parle de Notre-Dame de Beauraing jusqu’à Rome.  Le site officiel du Vatican publie ce matin un long entretien avec le recteur du sanctuaire, également Vicaire général de notre diocèse, le chanoine Joël Rochette.  A la suite du Pape François qui a déclaré “Contempler ensemble le visage du Christ avec le Cœur de Marie, notre Mère, nous rendra plus unis et nous aidera à surmonter cette épreuve”, le Chanoine Rochette nous invite à intensifier notre prière: « Nous croyons vraiment que Marie nous aidera à traverser l’épreuve actuelle et nous rendra plus unis.  Dans ces moments difficiles nous sommes invités à revenir à l’essentiel, au cœur de notre foi, et à nous remettre dans le Cœur de Dieu. » Continuer la lecture

Les évêques de Belgique demandent que le gouvernement autorise la reprise des célébrations publiques

Les évêques de Belgique se sont réunis en vidéoconférence dans le but d’organiser progressivement la reprise de célébrations liturgiques publiques. Leur désir est grand de reprendre ces célébrations en concertation avec les responsables de tous les cultes reconnus en Belgique, ainsi qu’avec le Gouvernement fédéral et les entités fédérées. Continuer la lecture

Célébrer le 3e dimanche de Pâques à la maison

Un des grands mérites de l’impossibilité pour les croyants de se rassembler à l’église, c’est de nous permettre de redécouvrir la liturgie familiale, une forme de célébration dont les catholiques belges ont perdu l’habitude.

Les juifs la vivent depuis toujours, tout comme nos frères chrétiens orthodoxes et protestants et de nombreux catholiques dans des régions reculées.  Il ne s’agit pas de remplacer la messe mais l’impossibilité de nous rassembler pour l’eucharistie nous appelle à chercher comment entrer en communion avec le Seigneur et avec la communauté chrétienne, par le partage de la Parole et la mise en place de petites liturgies familiales comme celle que nous propose ce dimanche notre diocèse.  A ne pas manquer ce dimanche : la playlist musicale et la vidéo de l’Évangile proclamé par le diacre Michael Jean et joué par ses enfants.

Le Pape François exhorte les pasteurs à ne pas avoir peur d’être proches du Peuple de Dieu

Durant la messe à la Maison Sainte-Marthe vendredi 24 avril 2020, le Pape François a adressé ses pensées aux enseignants et aux jeunes dont les écoles sont fermées dans de nombreux pays à cause de la pandémie.

Dans son homélie, le Pape a commenté l’Évangile du jour (Jn 6, 1-15) qui évoque la multiplication des pains et des poissons. Jésus met à l’épreuve les apôtres qui ne savent pas comment nourrir la grande foule qui les suit: il les fait grandir.

Jésus aimait être au milieu de la foule, affirme François. Il n’en est pas de même pour ses disciples: il les a corrigés. Jésus cherchait la proximité du peuple et enseignait aux pasteurs à être proches des gens. Le peuple de Dieu fatigue, car on demande toujours aux bergers des choses concrètes, et le pasteur doit s’occuper de ce que les gens demandent. Jésus dit aux disciples : “Nourrissez-les“. Et ceci, il le redit aux pasteurs d’aujourd’hui: donnez, donnez aux gens. Ensuite, Jésus va prier le Père. Il y a cette double proximité du pasteur: au Père et aux gens.

La foule, après la multiplication des pains et des poissons, veut faire de Jésus le roi. Peut-être, note le Pape, un apôtre se serait-il contenté de profiter de cette occasion pour prendre le pouvoir: une tentation. Mais le pouvoir du pasteur est le service, et s’il se trompe sur ce point, le pasteur ruine la vocation et devient directeur d’entreprises pastorales, mais pas pasteur. Prions pour les pasteurs afin que le Seigneur leur apprenne à ne pas avoir peur d’être proches de leurs peuples. Continuer la lecture