Archives de catégorie : Secteur

Déconfinement progressif du secteur de Sombreffe : les nouvelles dispositions

« Nous gardons toujours confiance » (2 Co 5, 6)

Bien chers frères et sœurs, à partir de ce mercredi 09 juin, nous entrons dans la deuxième phase du déconfinement ; c’est le retour progressif à une vie normale. Même si les mesures barrières et les normes sanitaires quelque fois très contraignantes restent encore en vigueur, ce nouvel air d’assouplissement nous redonne une bouffée d’oxygène. Comme le dit l’Apôtre Paul dans la deuxième lecture du dimanche prochain, « nous gardons toujours confiance ». En effet, il est de nouveau possible d’envisager des célébrations plus festives avec des communautés plus chaleureuses et plus unies.

C’est pourquoi, de nouvelles dispositions ont été prises pour aider nos communautés à retrouver progressivement leur dynamisme d’antan : Continuer la lecture

Les Fabriques d’église

Il suffit d’interroger l’un ou l’autre citoyen pris au hasard – de l’entité de Sombreffe ou d’ailleurs – sur ce que signifient les mots « fabrique d’église » pour constater que les réponses sont souvent évasives voire davantage. On devine bien qu’il s’agit d’un concept qui tourne autour de la paroisse mais sans réelle certitude … En fait, qu’est-ce donc que « la fabrique » ?

Quelques réponses avec Jean-François Hupé et Michel Lefèbvre. Continuer la lecture

Dimanche 16 mai : Grande Procession de Sombreffe

Depuis 1740, chaque dimanche après l’Ascension a lieu, au départ de l’église de Sombreffe, la « Grande procession » pour remercier Dieu d’avoir épargné le village de la peste. En retour, les sombreffois ont fait la promesse de perpétuer cette procession pour que le village soit préservé des épidémies.

Elle n’a jamais été interrompue, même pendant les guerres.

Cette année, les normes sanitaires autorisent les événements du culte en plein air jusqu’à 50 personnes. Profitons-en !

Informations pratiques

  • Départ à 5h30 devant l’église de Sombreffe, place de Mont.
  • Prévoir un pique-nique et des vêtements de marche.
  • Messe en plein air à la chapelle du Bois à 7h30.
  • Retour à Sombreffe vers 10h30.
  • La procession est ouverte à tous, les chemins sont praticables à tous les âges.
  • Emporter un masque buccal avec soi.
  • Respecter la distance d’1,5m avec les autres participants.

Les personnes qui souhaitent porter une statue en procession peuvent se manifester.
Renseignements : communication@upsombreffe.be ou 0476 20 20 34

Des livrets imprimés seront également mis à votre disposition au départ.

Télécharger le livret de procession

Consultez l’itinéraire sur Google Maps.

 

Communication : la semaine sainte dans le secteur de Sombreffe

Chers frères et sœurs,

Nous voici à quelques jours de la semaine sainte qui, dans la liturgie catholique est considérée comme la semaine des semaines, celle qui cumule les plus grands mystères de notre salut en Jésus-Christ : devant le péril d’une mort certaine, Jésus ne recule pas. Son amour pour les hommes est si grand qu’il accepte d’aller avec détermination et courage à Jérusalem.

Son entrée triomphale que nous allons commémorer le dimanche prochain (dimanche des Rameaux) va définitivement sceller son sort dans le cœur des ennemies de la lumière et de la vérité.  Accueilli et acclamé comme un Roi, il va être peu de temps après arrêté comme un bandit, condamné et mis à mort. Malgré l’accélération et la violence des événements, Jésus ne subit en rien sa mort. Il reste conscient en tout point du sacrifie qu’il opère : « Ma vie, nul ne la prend mais c’est moi qui la donne » (Jn 10,18).

Le jeudi saint, dans la consécration du pain et du vin, et en lavant les pieds de ses disciples, Jésus nous donne la clé pour vivre, comprendre et surmonter les événements les plus redoutables de notre vie humaine. Ainsi, la Croix du Vendredi saint devient le symbole de l’amour suprême et du don de soi. Par sa mort et sa résurrection, Jésus jette le pont entre ici-bas et l’Au-delà de Dieu ; un pont bâti dans le feu de l’amour qui reste à jamais dressé pour nous faire accéder, à travers « la vallée de l’ombre de la mort » jusqu’au matin de Pâques, à la joie-même du Ressuscité. Dès lors, comme le dit l’apôtre Paul, en tout cela, « nous sommes les grands vainqueurs grâce à celui qui nous a aimés » (Rm 8, 37).

Dans son message du 13 mars dernier, c’est à cette espérance que nous invite notre évêque Mgr Warin : « Ayons la foi qu’à travers l’évènement pascal, l’Église est toujours en état de naissance ». Au cours de cette Semaine sainte, nous sommes invités à nous unir nos peines et nos souffrances au sacrifice du Christ pour trouver en lui la Vie.

Afin de donner à un plus grand nombre de personnes la possibilité de vivre ce temps fort dans la liturgie, nous vous proposons un plus grand nombre de célébrations.

Ce qu’il faut savoir :

Sacrement de Réconciliation

Compte tenu de la situation sanitaire, il n’y aura pas de célébration communautaire comme nous avons l’habitude de le faire chaque année. Cependant, le vendredi 26/03, de 18h à 19h dans les églises de Corroy, Ligny et Sombreffe, les prêtres seront disponibles pour la confession. En dehors de ce jour, il est possible de recevoir le sacrement du pardon en prenant rendez-vous avec un prêtre.

Célébration des Rameaux

Un total de dix messes vous sont proposées dans tout le secteur. Vous avez la possibilité de vous inscrire à l’une de ces messes. Afin de réduire les risques de contamination, il est demandé à tous ceux qui ont la possibilité d’avoir du buis chez eux d’en prendre pour eux et pour leurs proches.

Lecture de la Passion avec musique d’orgue

En plus des célébrations eucharistiques, un office est proposé le dimanche soir à l’intention de ceux qui n’auront pas eu la possibilité de participer à une messe, ou qui voudraient tout simplement vivre autrement les Rameaux.

Le 28/03 à 18h dans l’église de Sombreffe, il y aura lecture de la Passion accompagnée d’une musique d’orgue jouée par Arnaud Bazin.

Communion des malades ou personnes âgées

Il est possible de demander la communion à domicile pour soi-même ou pour un proche. Les bénéficiaires de cette forme de communion sont les malades ou personnes âgées.

Inscriptions en ligne obligatoires

En dehors des – 12 ans, les inscriptions en ligne sont vivement recommandées (cliquer ici pour réserver).

Bonne semaine sainte et joyeuse Pâques à toutes et à tous.

Abbé Marius Bou Thia

Vivre le Carême 2021 dans le secteur de Sombreffe

Pour une vie de foi redynamisante dans notre secteur malgré les restrictions.

Voici maintenant presque un an que, menacés par la pandémie du Covid-19, nous sommes entrés dans une période de restrictions. Vivant au jour le jour au rythme des communiqués du gouvernement et des mesures sanitaires du CNS, nous avons remis sans cesse à demain nos célébrations importantes, en espérant un retour rapide à des conditions meilleures. Mais hélas! Un an plus tard, nous sommes encore en train de nous demander de quoi demain sera fait. La vie est comme en berne. Pourtant il faut continuer à vivre. Non pas dans la résignation et le renoncement mais avec courage et dans la ferveur d’une foi inventive. Nous sommes appelés à puiser dans toutes nos ressources humaines et spirituelles pour trouver des manières nouvelles d’habiter le monde de ce temps. Tel est le message de notre évêque Mgr Warin qui invite les communautés chrétiennes à trouver des modalités concrètes pour pouvoir – dans le respect des mesures sanitaires – reprendre le chemin de l’Eucharistie, de la catéchèse et des autres sacrements tels que le baptême, le mariage, etc. Concrètement, dans notre secteur, comment faisons-nous écho à cette invitation du diocèse à vivre dans la confiance ? Continuer la lecture

Bible et liturgie

Bible et liturgie : « L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu » (Deutéronome 8,3 ; Matthieu 4,4)

 Nous sommes habitués à entendre chaque dimanche trois extraits de la Bible lors de la célébration eucharistique. Pourtant, mesuré à l’aune de l’histoire de la liturgie, ce qui nous paraît familier aujourd’hui, est une tradition relativement récente. Elle remonte à la réforme mise en place lors du concile Vatican II (1962-65). Le premier texte promulgué par le concile traite de la liturgie et s’inscrit dans le renouveau liturgique et biblique déjà en mouvement depuis le 19e siècle. La réforme mise en place ne s’est pas limitée à une révision et une adaptation des rites (adoption de la langue du pays, communion sous les deux espèces, etc.), mais tend avant tout à faire redécouvrir la liturgie comme lieu de présence et de rencontre avec le Christ. Continuer la lecture

Le Mouvement Marial Apostolique de Schoenstatt dans notre secteur

Schoenstatt, ou “beau lieu” en français, est une petite cité mariale verdoyante et fleurie située sur le bord du Rhin, près de Coblence, en Allemagne.

Elle est le lieu où naquit en 1914 une œuvre apostolique aujourd’hui mondiale, implantée dans plus de 90 pays, sur les cinq continents et s’adressant à tous les états de vie.

Ce mouvement international de parfum marial est une cellule vivante de l’Eglise, la source d’un courant de vie et de grâces.

Celui-ci surgit comme une nouvelle initiative de l’Esprit-Saint pour répondre aux défis de notre époque et les affronter avec un esprit créatif, ouvert et résolument moderne.

C’est en effet une spiritualité orientée vers la famille. Continuer la lecture

Prière de communion spirituelle

À Tes pieds, ô mon Jésus,
je me prosterne et je T’offre
le repentir de mon cœur contrit
qui s’abîme dans son néant en Ta sainte Présence.
Je T’adore dans le Sacrement de ton Amour,
l’Eucharistie.
Je désire Te recevoir
dans la pauvre demeure
que T’offre mon cœur ;
dans l’attente du bonheur
de la Communion sacramentelle,
je veux Te posséder en esprit.
Viens à moi,
ô mon Jésus,
pour que je vienne à Toi.
Puisse ton Amour enflammer
tout mon être
pour la vie et pour la mort.
Je crois en Toi,
j’espère en Toi,
je T’aime .
Ainsi soit-il.
(Cardinal Rafael Merry del Val)

En savoir plus sur la communion spirituelle.